Journal d'un caféïnomane insomniaque
mercredi novembre 21st 2018

Insider

Archives

Coney Island Baby – Nine Antico

J’ai adoré. Je dois cependant avouer que je ne sais pas bien comment aborder cette chronique. Peut-être le pitch reste-t-il encore la solution la plus simple, sans doute la meilleure…

Deux candidates au poste de playmate discutent avec Hugh Heffner (Hef pour les intimes) à la luxueuse playboy mansion. Retraçant le parcours de deux icônes, Betty Page et Linda Lovelace, Hef tente de faire prendre conscience aux deux ingénues des retombées possiblement négatives d’une carrière de playmate.

Ce roman graphique, graphite même – usage judicieux et esthétique du noir & blanc – est un véritable concerto pour un orchestre et deux solistes, alternant entre la playboy mansion, les années 1950 de Betty Page, et 1970 de Linda Lovelace. Bien que Nine Antico ne revendique pas le caractère biographique des deux icônes sexy, leurs parcours respectifs sont tout à fait crédibles, ce même en étant au fait de leur carrière.

Comment de jeune fille rangée et éduquée de la middle class américaine devient-on icône fétichiste – Betty Page – ou reine de la pornographie extrême – Linda Lovelace, devenue star avec sa fameuse technique de la « gorge profonde » et au film éponyme, passée depuis par la zoophilie et l’urophilie ? Comment ces deux dames basculeront-elles au soir de leur vie vers l’oubli, la pauvreté, le moralisme et la bigoterie, dans l’indifférence générale ?

A travers le récit du fondateur de Playboy, subissant la question de deux candidates à la couverture du célèbre magazine au lapin, Nine Antico retrace ces deux vies exceptionnelles (au sens propre du terme) ; deux parcours de femmes, relatés et mis en images par une femme, sans jugement de valeur.

Au lecteur de tirer les enseignements qu’il voudra bien en tirer… après avoir passé un vrai moment de bonheur bédéphile intense, parole de collectionneur !

Publié chez L'Association