Journal d'un caféïnomane insomniaque
lundi janvier 22nd 2018

Insider

Archives

Le tour du monde de La Coquille, 1822-1825

coquille    La Coquille, corvette sous le commandement de Louis-Isidore Duperrey, effectue une circumnavigation d’exploration géographique et scientifique entre 1822 et 1825, exceptionnelle par la richesse de ses découvertes autant que par le fait qu’aucune disparition n’ait été déplorée parmi les membres de l’équipage ou de la mission…

Partie de Toulon en août 1822, son voyage dure 3 ans, passant notamment par les îles du Cap-Vert, Saint-Hélène, Sainte-Catherine (au large du Brésil), la Polynésie, la Nouvelle-Guinée, j’en passe et des plus exotiques, avant un retour à Marseille. Le Service historique de la Défense a eu l’excellent idée de publier avec les éditions du Gerfaut le rapport d’expédition présenté par Arago à l’Académie des Sciences, avec entre autres commissaires de Humboldt ou le naturaliste Cuvier. Abondamment illustré par les dessins de Jules-Louis Lejeune, dessinateur attitré, les cartes et les tableaux établis par les savants membres de l’expédition, ce récit du voyage et des découvertes scientifiques, géographiques, botaniques, animalières… se dévore comme un véritable roman d’aventures, à la poursuite de civilisations méconnues et de terres mystérieuses…

De Sainte-Hélène aux côtes chiliennes en passant par Tahiti, rien n’échappe au fusain de Lejeune qui croque admirablement indigènes et navires, scènes de la vie quotidienne et traditions, costumes et ustensiles artisanaux, faune et flore. Il faut souligner le soin particulier apporté à l’iconographie dans cette très belle retranscription.

Voici une aventure géographique et scientifique caractéristique de la soif de découverte et de compréhension du monde au XIXème Siècle, soif qui a fait rêver des générations grâce aux romans de Jules Verne ou aux exploits des Stanley et autre Livingstone. Cette aventure offre aussi un aperçu significatif de l’état d’esprit dans lequel ces explorations et ces recherches étaient effectuées, dans une véritable curiosité scientifique et une volonté de faire connaître.

Un beau livre, une belle lecture, de belles découvertes… la recette d’une bonne aventure à vivre et revivre sans modération !

Philippe Rubempré

Le tour du monde de La Coquille 1822-1825, présenté par Alain Morgat, conservateur de la bibliothèque centrale de la Marine, Service historique de la Défense / Éditions du Gerfaut, 2005, 143 pages.