Journal d'un caféïnomane insomniaque
mardi novembre 12th 2019

Insider

Archives

Dieu ramasse les copies – Denis Lalanne

Denis Lalanne est de cette engeance rare et précieuse qui nous conte le tragique avec légèreté et nous parle des choses légères avec le sens du tragique. Son dernier roman, au titre si mélancolique de Dieu ramasse les copies, met en scène Robert Gabault – dit Roro, dit Charles Odelin, dit le Gab – du fatal Exode de 1940 jusqu’au crépuscule de sa vie.

Le Gab se souvient des amitiés uniques et flamboyantes, du Pays Basque occupé et de l’Indochine révoltée, des gens célèbres ou inconnus croisés au fil d’une vie trépidante. Mais le Gab est avant tout hanté…

Odelin Cartier-Galloise, une amitié virile forgée dans les épreuves de l’Exode et de l’Occupation, a disparu après une arrestation par la Gestapo. Cherchant des explications, le Gab provoque une rencontre avec leur ancien camarade de lycée, surnommé Calme Plat, qui fricote avec les Vert-de-gris. L’entrevue ne se passe pas comme prévue et les événements s’enchainent…

Au gré des séismes de l’Histoire, Denis Lalanne compose une ode à l’amitié indéfectible, à l’amour filial, aux vertus du sport et à l’Honneur. Se tenant à respectueuse distance du jugement, la plume vagabonde dans le siècle et l’âme du Gab, tantôt avec une profonde légèreté blondinienne, tantôt rappelant Les Centurions de Lartéguy. Ressouvenir de lecteur, le séjour asiatique du héros me rappelle Lucien Bodard, que j’ai lu il y a quelques années, m’invitant à le relire… Je tourne la page, le Gab croise le grand reporter dans un rade indochinois… Plaisante communion avec l’auteur.

Dieu ramasse les copies… Denis Lalanne nous offre un voyage littéraire au cours duquel l’histoire mouvementée de la France post-1940 percute le destin de ses personnages sous l’oeil implacable de celui que De Lattre appelait Maître-Temps…

Pour ce roman, Lalanne a reçu le Coup de Shako décerné lors de la remise du Prix des Hussards 2019. Un coup de chapeau mérité !

Philippe Rubempré

Denis Lalanne, Dieu ramasse les copies, Éditions Atlantica, 2019, 352 pages.

Leave a Reply