Journal d'un caféïnomane insomniaque
dimanche mars 7th 2021

Insider

Archives

Le jour où Nina Simone a cessé de chanter – Darina Al-Joundi & Mohamed Kacimi

Récit court. Plus long, l’aurait-on éprouvé jusqu’au bout ? La vie de Darina Al-Joundi est tragique, drôle, enjouée et douloureuse, fulgurante et destructrice…

Où la vie et l’évolution d’une gosse au Liban de 1968 à la guerre nous remet en place comme une bonne paire de claques. Le récit remet en perspective et interroge notre bonne conscience occidentale à la lumière de la réalité d’une vie… Et nous d’éprouver dans notre chair à cette lecture la facilité de juger et la prégnance des préjugés.

Si le mot « politique » a un sens noble, alors ce livre est politique. Si l’autobiographie ne se résume pas à un auto-cirage de pompes, alors ce livre est une vraie autobiographie ; un Châteaubriand femme (ce qui chez moi est un grand compliment).

J’ai pris une baffe à la lecture de cet ouvrage, et c’est tout le malheur que je vous souhaite… Inch’Allah !