Journal d'un caféïnomane insomniaque
lundi août 2nd 2021

Insider

Archives

Jehanne. La sève et le sang – Paul Gillon

L’histoire de Jeanne d’Arc – sa légende également – réinterprétée par l’un des dessinateurs phares de Pif Gadget, devenu sur le tard un maître singulier de l’érotisme dessiné. Le trait de Paul Gillon se reconnaît au premier coup d’oeil.

Pour le moins iconoclaste, au sens premier du terme, Gillon attribue les voix entendues par Jeanne aux conséquences d’un cunilingus prodigué par un agneau à la bergère endormie au pied d’un arbre. Partant, il retrace relativement fidèlement son parcours jusqu’à la prise d’Orléans. Gillon s’arrête ici, concluant sa bande-dessinée sur une relation au-delà du platonique entre Jeanne et le connétable Gilles de Rais.

Cette adaptation dessinée scandalisera à n’en pas douter les sectateurs de Jeanne d’Arc et les défileurs de 1er-mai non syndiqués. Il n’en reste pas moins que cette adaptation dessinée se lit agréablement et qu’elle offre une fraîcheur et une certaine humanité à la Pucelle de Domrémy à travers un érotisme discret et léché (jeu de mots douteux, pardon).

Un joli moment de détente historicoquin…