Journal d'un caféïnomane insomniaque
vendredi juin 22nd 2018

Insider

Archives

Le livre des vins rares ou disparus – Robert de Goulaine

Encore un ouvrage à conseiller au Dr Ph. B., charlatan moraliste et conpétant de Clichy… Les petits marquis de la tempérance de son espèce en seront pour leurs frais. Car Robert de Goulaine nous offre ici une remarquable déclaration d’amour au vin. Le vin, création de l’Homme quand l’eau n’est que création de Dieu disait Pasteur ou Hugo, je ne sais plus… De là à conclure que le sus nommé Diafoirus de dispensaire se prenne pour le dieu rédempteur des ivrognes… On me pardonnera de lui préférer Dionysos.

Inutile de prendre votre voiture et de faire le tour des domaines visités par Robert de Goulaine ; quand ces vins ne sont pas simplement disparus, leur prix est rédhibitoire. Il faut rendre grâce à l’auteur et à sa poésie qui nous laisse imaginer le temps de quelques mots choisis un plaisir que la plupart d’entre nous ignorera ad vitam aeternam – le petit Jésus en culotte de soie ! Du tokay hongrois au quart-de-chaume ligérien, ce livre est une invitation à la découverte, au voyage et à la dégustation. Cet itinéraire spirituel et spiritueux démontre à merveille que le vin est le fruit de l’histoire et de la vie des hommes. Quoiqu’en disent les foies racornis des buveurs de jus de parapluie et les sectateurs du château-la-pompe.