Journal d'un caféïnomane insomniaque
samedi octobre 20th 2018

Insider

Archives

Les exploits d’un jeune don Juan – Guillaume Apollinaire, mis en images par Georges Pichard

A l’origine, un court roman d’initiation érotique (pornographique diront les mauvaises langues). Une oeuvre d’Apollinaire qui n’est pas étudiée au lycée.

Roger, un jeune adolescent, part à la campagne avec sa soeur, sa mère et sa tante, ainsi qu’avec quelques domestiques. La salle de bain révèle à ce godelureau que les femmes peuvent provoquer chez lui certains effets physiologiques sur lui… Petit à petit, l’initiation commence, avec la bonne et la soeur, puis la tante, pimentée par la découverte de la relation intime de ses parents.

Georges Pichard, maître de la bande dessinée érotique française, a adapté et mis en image ce court roman d’Apollinaire dans un noir et blanc léché (sans mauvais jeu de mots). Le dessin de Pichard est reconnaissable au premier coup d’oeil. Sa manière de représenter les femmes, les visages, les moues rappelle un certain expressionnisme allemand d’Entre-Deux Guerres.

L’élite de l’érotisme littéraire et dessiné à la française, à découvrir ou redécouvrir, toutefois si l’on a atteint l’âge des amants…