Journal d'un caféïnomane insomniaque
lundi août 2nd 2021

Insider

Archives

La Dame au cabriolet – Guiou & Morales

« Comme si le monde d’avant s’autorisait une dernière Suze avant de se faire hara-kiri. »

Retour de Thomas Morales au polar et à quatre mains. Après Les Mémoires de Joss B. et Madame est servie, Morales s’associe à Dominique Guiou pour nous embarquer avec La Dame au cabriolet. Ce polar léger, stylé, chapitré en chansons, se déguste avec un doux plaisir nostalgique, en compagnie des chanteurs italiens, des jolies mécaniques et des clins d’œil littéraires et cinématographiques.

Yvonne Vitti, détective privé, se voit confier par le bel Orlando la recherche de son frère, Stéphane Castigliano. L’affaire tourne vinaigre, et de Paris à la Corse, à bord du coupé Saab ou d’une Méhari, les péripéties s’enchaînent, les intrigues se croisent et s’entrecroisent, on se trompe, on se tue, on s’enlève, on se retrouve… La recherche du mystérieux Stéphane n’est pas un long fleuve tranquille !

Guiou et Morales excellent à faire vivre une galerie de personnages truculents et bien campés, hauts en couleurs, à l’image de la journaliste Brigitte Lemercier ; des vraies « gueules », comme dans le cinéma d’Audiard ou les romans de Simonin, mais bien contemporaines. Roman actuel, contexte Covid, La Dame au cabriolet exhale pourtant des fragrances de l’âge d’or du polar à la française, et fleure bon la grande époque des Fleuve Noir (Spécial Police, San Antonio, Espionnage…), de la Série Noire ou du Masque (la collection, pas l’insupportable slip facial).

À la fois léger et profond, racé et en-chanté, on redemande un tour de cabriolet, qui plus est en compagnie de la charmante Yvonne Vitti !

Philippe Rubempré

Dominique Guiou & Thomas Morales, La Dame au cabriolet, Serge Safran Éditeur, à paraître le 2 juillet 2021, 157 p.

Leave a Reply