Journal d'un caféïnomane insomniaque
samedi octobre 20th 2018

Insider

Archives

Ulysse – Lob & Pichard

Scénarisée par Lob d’après L’Odyssée d’Homère, cette adaptation dessinée d’Ulysse (en grec : Odysseus) respecte les principaux épisodes du retour du Rusé dans son île d’Ithaque. Le dessin de Pichard est une signature, un gage de qualité. Nul mieux que Pichard ne sait, dans un noir & blanc soigné, érotiser le corps des femmes – et quelles femmes dans l’Odyssée, excusez-moi du peu : Calypso, Circé, Pénélope… – leur donnant chair et formes, loin de l’obésité malbouffeuse ou des squelettes de la mode.

L’Ulysse de Pichard & Lob s’inscrit pleinement dans son époque (1974/1975) dans son traitement érotique à l’encontre des images d’Épinal, et dans le choix des auteurs de transposer le monde des dieux dans la sphère de la science-fiction ; l’Olympe devenant un vaisseau spatial commandé par Zeus, avec son équipage-Panthéon, en proie aux querelles divines. Rivalités et jalousies dont les mortels font les frais. À l’image de nos politicards et technocrates déconnectés de l’humain et du réel.

À la fois fidèle et audacieuse, à la fois oeuvre historique, actuelle et science-fictionnelle (vive les néologismes !), à la fois littéraire et politique, Pichard & Lob signent là une des plus belles adaptations de l’Odyssée, prouvant une nouvelle fois que les grands textes sont universels et intemporels, s’adressant à tous et à chacun. À nous d’en être digne (si ce mot conserve une signification aujourd’hui).