Journal d'un caféïnomane insomniaque
mercredi novembre 21st 2018

Insider

Archives

Sophisticated ladies – Paula Meadows

Une artiste peintre est invitée dans le manoir d’un riche médecin pour le week end afin d’y satisfaire une commande de portrait de l’épouse dudit médecin. Elle se retrouve au coeur d’une intrigue policière, et bien malgré elle, quoique pour son bonheur, initiée au plaisir de souffrir et à la joie de la douleur.

D’aucuns décrèteront Sophisticated ladies oeuvre pornographique, vulgaire, voire en exigeront la censure et la mise au pilon. Il n’en est rien. Paula Meadows, qui s’autoportraitise sous les traits de l’artiste peintre, signe là une oeuvre courte et érotique, certes, mais jamais vulgaire ni grossière. Les dialogues ne sont en rien comparable à la vulgate des fumetti porno ou des dirty comics. En outre, le choix d’un noir & blanc ciselé, avec un travail soigné du trait et de l’ombre, est du plus bel effet graphique et esthétique, et s’accommode parfaitement du thème traité.

Sophisticated ladies ou comment aborder de manière esthétique et joyeuse cet art érotique qu’est le sado-masochisme. Il n’est nul besoin d’être amateur du genre – et je ne le suis pas le moins du monde – pour apprécier le talent de Paula Meadows, par ailleurs auteur de livres pour enfants et artiste peintre sous son vrai nom, Lynn Paula Russel, qui signe là une des oeuvres majeures de la bande dessinée érotique, et de la BD en général.