Journal d'un caféïnomane insomniaque
samedi octobre 20th 2018

Insider

Archives

Les exploits d’un jeune don Juan – Guillaume Apollinaire, mis en images par Georges Pichard

A l’origine, un court roman d’initiation érotique (pornographique diront les mauvaises langues). Une oeuvre d’Apollinaire qui n’est pas étudiée au lycée.

Roger, un jeune adolescent, part à la campagne avec sa soeur, sa mère et sa tante, ainsi qu’avec quelques domestiques. La salle de bain révèle à ce godelureau que les femmes peuvent provoquer chez lui certains effets physiologiques sur lui… Petit à petit, l’initiation commence, avec la bonne et la soeur, puis la tante, pimentée par la découverte de la relation intime de ses parents.

Georges Pichard, maître de la bande dessinée érotique française, a adapté et mis en image ce court roman d’Apollinaire dans un noir et blanc léché (sans mauvais jeu de mots). Le dessin de Pichard est reconnaissable au premier coup d’oeil. Sa manière de représenter les femmes, les visages, les moues rappelle un certain expressionnisme allemand d’Entre-Deux Guerres.

L’élite de l’érotisme littéraire et dessiné à la française, à découvrir ou redécouvrir, toutefois si l’on a atteint l’âge des amants…

Protégé : Kiki de Montparnasse – CATEL & BOQUET

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

Histoire de l’art – Ernst H. GOMBRICH

Si tous les historiens d’art pouvaient être aussi passionnés, clairs, précis dans la concision et agréables à lire que le sieur Gombrich, la fréquentation des musées exploserait de manière exponentielle et ingérable !

Il est difficile de chroniquer (et non critiquer) un ouvrage majeur, dit de référence, autant comblé d’éloges, sans avoir l’air d’un béni oui-oui qui répète gentiment ce qu’il a lu sur la quatrième de couverture de l’ouvrage. Et pourtant, le jeu du Librairtaire n’est en rien intéressant s’il n’est pas sincère. La sincérité est son seul et unique cachet.

Je vous confirme donc avec joie le grand plaisir – et la jubilation par moment – que j’ai éprouvé(s) à lire cette histoire de l’art en passe de devenir légendaire.
Pour le reste, de la préface à la conclusion, tout est dit, raconté, démontré, expliqué par Gombrich, qui nous transmet avec un bonheur évident sa passion et les bases de la compréhension de l’art, de son évolution et des clés de lectures des oeuvres.

Hélène Bruller est une vraie salope

Dessin – Scénario : Hélène BRULLER

Et si c’était vrai ? Pour le savoir, déguster cette bande-dessinée hilarante ! Alternant les pages sur son histoire et une tentative de classification des comportements humains au fil de son histoire, Hélène Bruller raconte son largage en haute montagne avec toutes les phases conséquentes (déprime, larmes, vengeance…) jusqu’à une nouvelle rencontre et plus si affinités.

Le dessin est brut et féminin. L’auteur a une étonnante capacité à tordre les visages pour mettre en valeur un état ou un sentiment, rappelant en ce sens Egon Schiele ou encore un certain art de l’anamorphose.

Cette BD est brillante, délirante, vache et drôle, parce que juste. Hélène Bruller est une vraie salope. Hélène Bruller sait aussi mettre le doigt là où ça fait mal et ça nous faire rire. C’est d’autant plus intéressant que tout un chacun a connu, du côté masculin ou féminin, ces situations.

Humour, dérision et auto-dérision pour une réflexion sur notre condition d’être aimant.

Vent des Savanes - Albin Michel

Les Cosaques – Lev Nikolaïevitch TOLSTOÏ

L’âme russe ! Ah, l’âme russe…

Un roman de l’âme russe, que nous pourrions qualifier de manière abusivement anachronique de « naturalisme soviétique » – en référence à Zola et au mouvement pictural du réalisme soviétique.

Cette histoire d’Hommes se déroule dans le Caucase, dont la nature est rendue perceptible à vos sens par la grâce et la magie de la plume de Tolstoï. Une histoire qui en rappelle une autre quelques 150 ans plus tard, sur le même théâtre d’opération (Tchétchénie & Dagestan). Une opération de pacification déjà.

Une histoire d’amour, aussi. Amour impossible. Une histoire tragique où la mort vient contrecarrer la perspective du bonheur.

Bref, vous l’aurez compris, une histoire russe.

A lire pour la plume de Tolstoï,
A lire pour l’extraordinaire nature du Caucase,
A lire pour plonger dans l’âme russe, et si possible en conserver un petit morceau…

 Page 109 of 118  « First  ... « 107  108  109  110  111 » ...  Last »