Journal d'un caféïnomane insomniaque
lundi mai 21st 2018

Insider

Archives

Les aventures de la Chevalière – André Hodeir

Les aventures de la Chevalière
La Chevalière et le panache blanc

Deux romans d’aventure pour la jeunesse – ou plus exactement un roman en deux tomes – du jazzman André Hodeir. Une de mes oeuvres cultes!! J’y reviens régulièrement, et la pauvre couverture glacée semi-rigide de l’édition l’Ami de Poche Casterman de 1983 commence à sérieusement m’en vouloir!

Voilà la vie de la jeune Ermengarde, depuis ses 12 ans, âge auquel elle réussit l’exploit de concourir au tournoi d’escrime organisé par Charles IX, jusqu’à ses 25 ou 26 ans, une fois Henri de Navarre devenu effectivement roi de France, après avoir vaincu la Ligue, sous le nom de Henri IV. Une extraordinaire plongée au coeur des Guerres de Religion, de la chute de la dynastie des Valois et de l’avènement des Bourbons. Accompagnons donc la Petite Chevalière, invitée surprise d’une joute royale, parpaillote dévouée à la cause du Navarrais. Regardons la affronter, admirer, combattre, défendre ou cotoyer les personnages historiques de l’époque – de Charles IX à Henri IV en passant par les Guise, Lorraine, Coligny ou la Médicis, j’en passe et des meilleurs – et les personnages fruits de l’imagination fertile et géniale du jazzman, à commencer par l’inénarrable baron de l’Escalope, dont le nom à lui seul est tout un poème…

Ce bouquin est juste formidable, à la fois instructif et passionnant, rythmé, plein d’humour… BOVARYSANT! (au sens où en le lisant vous le vivez, à tel point que je ne vous en conseille pas la lecture dans une maison en feu, n’étant pas certain que vous réalisiez l’imminence de la catastrophe avant qu’il ne soit trop tard!).

A lire, parents, enfants, amis, de 7 à 77 ans et plus si affinités!

Sophisticated ladies – Paula Meadows

Une artiste peintre est invitée dans le manoir d’un riche médecin pour le week end afin d’y satisfaire une commande de portrait de l’épouse dudit médecin. Elle se retrouve au coeur d’une intrigue policière, et bien malgré elle, quoique pour son bonheur, initiée au plaisir de souffrir et à la joie de la douleur.

D’aucuns décrèteront Sophisticated ladies oeuvre pornographique, vulgaire, voire en exigeront la censure et la mise au pilon. Il n’en est rien. Paula Meadows, qui s’autoportraitise sous les traits de l’artiste peintre, signe là une oeuvre courte et érotique, certes, mais jamais vulgaire ni grossière. Les dialogues ne sont en rien comparable à la vulgate des fumetti porno ou des dirty comics. En outre, le choix d’un noir & blanc ciselé, avec un travail soigné du trait et de l’ombre, est du plus bel effet graphique et esthétique, et s’accommode parfaitement du thème traité.

Sophisticated ladies ou comment aborder de manière esthétique et joyeuse cet art érotique qu’est le sado-masochisme. Il n’est nul besoin d’être amateur du genre – et je ne le suis pas le moins du monde – pour apprécier le talent de Paula Meadows, par ailleurs auteur de livres pour enfants et artiste peintre sous son vrai nom, Lynn Paula Russel, qui signe là une des oeuvres majeures de la bande dessinée érotique, et de la BD en général.

Sang négrier – Laurent Gaudé

27 pages et une putain d’claque ! Le verbe est haut, la prose nerveuse, l’oeil aux aguets, l’haleine ambrée comme du vieux rhum…

Croyez-vous au marabout ? Réfléchissez à votre réponse, celle de Laurent Gaudé risque de vous bouffer les tripes.

Qu’est-ce qui a conduit le narrateur – un ex négrier – à la folie ? C’est l’objet de cette nouvelle flamboyante usant d’un ton inédit pour traiter de la Traite négrière. En 27 pages, les mots de Gaudé, son phrasé théâtral, vous font vivre et ressentir une page de l’histoire telle que je vous souhaite de ne jamais la connaître.

27 pages essentielles, à 20 000 lieues des préjugés ou des poncifs historiques.

Nouvelle suivie notamment de "La nuit Mozambique"

Le bréviaire arabe de l’amour – Ahmad Ibn Souleiman

Texte ancien – right back from Middle Ages – destiné à un vieux sultan impuissant, remarquablement traduit par Mohamed Lasly.

Y en a qui vont tomber de leur chaise… des bigots aux fachos (pardon pour la démago, mais c’est pour l’effet de style), si tant est qu’ils aient la curiosité de le lire. Les Mille et une Nuits érotiques, instructif, poétique et jamais vulgaire, ce livre est à recommander aux curieux des plaisirs de la route. Je crois être tombé sur le seul ouvrage intellectuel qui se lise à une main ! que l’on soit un homme (préjugés obligent) ou … une femme!

Est-il besoin d’en dire plus? je ne le crois pas.

Read it and ENJOY!!!

Editions Philippe Picquier

Présenté et traduit de l’Arabe par Mohamed Lasly

Protégé : Art – Yasmina REZA

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

 Page 111 of 114  « First  ... « 109  110  111  112  113 » ...  Last »