Journal d'un caféïnomane insomniaque
dimanche juillet 22nd 2018

Insider

Archives

King Kong théorie – Virginie Despentes

Grande nouvelle ! L’auteur de Baise-moi n’est pas qu’une pute sans cervelle. Et Baise-moi ne se limite pas à de l’ultra-violence teintée de pornographie tendance gonzo-crado. King Kong Théorie permet de comprendre l’œuvre de Virginie Despentes. Le « scandaleux et sulfureux » – j’insiste sur les guillemets – Baise-moi, mais aussi Bye bye Blondie ou les nouvelles de Mordre au travers.

Je suis un mec, il m’est a priori difficile, réflexes de genre obligent, de chroniquer la King Kong Théorie de Virginie Despentes sans préjugés politiquement construits par mon éducation de middle-class catho (7 ans chez les curés, ça ne laisse pas indemne). Et pourtant, bien plus que tout les discours pseudo-féministes autorisés dans les médias de masse, ce livre m’a remué, touché, ému, choqué, indigné, je l’ai acquiescé, enjolivé, dénigré. Plus encore que par sa plume, sincère, nerveuse, crue, punk, Virginie Despentes trouble par sa vérité, par ce qu’elle a vécu, par ce qu’elle est et par ce qu’elle vit.

Je suis prêt à parier que King Kong Théorie ne choquera pas que la bourgeoise BCBG empropagandée au judéo-christianisme moral. Il faut absolument lire ce livre. On peut ne pas être d’accord, cependant il offre une version inédite – que je ne connaissais pas, plus exactement – du féminisme, un féminisme essentiel, franc, cru, violent parfois, une théorie qui a le mérite de bousculer façon King Kong les fondements et de notre société et de notre éducation.

Un livre à lire même si on est un homme.

Un livre nécessaire.

Publié en poche chez Le livre de Poche

Mes nuits sont plus belles que vos jours – Raphaèle BILLETDOUX

Il est indéniable que Raphaèle Billetdoux soit une plume tout à fait singulière ; féminine, sensuelle et violente à la fois. Mes nuits sont plus belles que vos jours nous raconte l’histoire d’amour impossible entre Blanche et Lucas. Histoire d’amour impossible qui va s’incarner. Histoire d’amour impossible qui sans doute se terminera mal (comme il se doit).

L’auteur a un talent réel pour l’écriture et pour la narration. Son roman est sensible et teinté de poésie, agressif et doux. Un écrivain à lire si vous ne la connaissez pas. Je dois cependant avouer de pas avoir « accroché » au livre ; j’y ai ressenti des longueurs, et après un titre on ne peut plus alléchant, je dois à l’honnêteté de dire que je suis resté sur ma faim.


 Page 116 of 116  « First  ... « 112  113  114  115  116