Journal d'un caféïnomane insomniaque
mardi août 16th 2022

Insider

Archives

Le Nautilus – Jean-Marc Deschamps

Comme son titre l’indique, Le Nautilus explore à destination des enfants grands et moins grands le submersible génial fruit de l’imagination de Jules Verne, et offre par là-même une chouette introduction aux Voyages extraordinaires.

D’un format allongé rappelant à la fois la silhouette d’un sous-marin et le 16/9e cinématographique, Le Nautilus propose une ligne claire, ponctuée de panoramas à déplier illustrant le plan du navire ou encore la fameuse lutte contre le céphalopode géant. L’ouvrage s’ouvre sur un portrait de Jules Verne et un résumé de 20 000 lieues sous les mers, en présentant les héros, le capitaine Nemo, of course, mais également le professeur Aronnax, son domestique Conseil et le maître harponneur Ned Land. S’ensuit une visite critique de ce véhicule extraordinaire qu’est le Nautilus, en dévoilant le génie imaginaire et les limites techniques et scientifiques.

Jean-Marc Deschamps se consacre ensuite à la figure incontournable de Nemo – personne, en latin – chantre de la liberté, personnage fascinant, complexe et charismatique, généreux et cruel. Nemo, une figure à admirer, qui a donné, donne et donnera à rêver à tant de générations…

Ce beau livre, magnifiquement illustré par Gaël Dezothez, se conclut sur les prolongations d’usage dans tout ouvrage de vulgarisation de qualité : filmographie, bibliographie et musées à découvrir. Jean-Marc Deschamps signe ici un travail superbe, qu’il faut saluer. Son Nautilus est à lire et à relire, tant il permet de s’instruire, de se construire et de bovaryser.

À offrir à tous, petits et grands, de 7 à 77 ans.

Philippe Rubempré

Jean-Marc Deschamps, Le Nautilus, Éditions Vagnon, 2017, 48 p.

Ab hinc… 319

« Il faut laisser les imbéciles avoir raison puisque ça les console de n’avoir pas autre chose. » – André Gide

Ab hinc… 318

« Les grandes oeuvres appauvrissent et doivent toujours appauvrir. Elles ôtent de nous le superflu. De leur lecture, on sort toujours dénué : enrichi, mais enrichi par soustraction. » – Mohamed Mbougar Sarr

Lectures février

  1. Brelan de Dames. Safari dans l’enfer vert – Renaud & J. L. Vernal
  2. Le devoir de violence – Yambo Ouologuem
  3. Zemmour contre l’histoire – Collectif
  4. La falsification de l’Histoire. Éric Zemmour, l’extrême-droite, Vichy et les juifs – Laurent Joly
  5. Le Joueur d’échecs – Stefan Zweig
  6. La Patrouille des Castors : Le mystère de Grosbois – Mitacq & Charlier
  7. Dans les forêts de Sibérie – Sylvain Tesson
  8. La Patrouille des Castors : Le disparu de Ker-Aven – Mitacq & Charlier
  9. La couronne de Golconde – Henri Vernes
  10. La Prisonnière – Marcel Proust
  11. Le coup vache et régulier – Philippe Randa
  12. Le quatuor d’Alexandrie #1 Justine – Lawrence Durrell
  13. Le port des brumes – Simenon

Ab hinc… 317

« La culture collective est la plus grave des infamies actuelles. La Culture ne se distribue pas comme les Allocations familiales. » – René Fallet

 Page 5 of 157  « First  ... « 3  4  5  6  7 » ...  Last »