Journal d'un caféïnomane insomniaque
mercredi décembre 12th 2018

Insider

Archives

Introït

On n’écrit pas parce qu’on a quelque chose à dire mais parce qu’on a envie de dire quelque chose.

E.M. Cioran, Ébauches de vertige, 1979.

 

Chouette retour sur Adios, de Thomas Moralès

    Qu’il est bon de se replonger avec nostalgie dans les chroniques de Thomas Morales par une chouette matinée ensoleillée de printemps, quand de la Mayenne en contrebas de notre colline nous parviennent dès potron-minet les encouragements destinés aux kayakistes du dimanche… Morales est un médecin de l’âme, comme un whisky généreux un soir d’automne pluvieux, un vaccin contre la connerie à l’égal de Georges Brassens et Gérard Oberlé. Avec lui, on taquine la truite chez René Fallet, on roule des mécaniques de légende aux côtés d’actrices sublimes. L’heure n’est pas à la mortifère prudence, on roule vite, on boit sec, on mange les abats, on sauce nos plats, et on ne peut qu’écrire à la hussarde. Pour tous ceux qui sont en délicatesse avec l’époque, les chroniques du sieur Morales sont un baume apaisant aux accents simoninesques, un élixir de jouissance dialogué par Audiard. Susciter la curiosité et la mélancolie, ce coquetèle gai et triste à la fois à l’image de ces vins de Loire dont l’auteur se souvient dans une chronique consacrée à Jacques Perret, voilà son art. On y plonge comme dans les eaux cristallines d’un lac auvergnat lors de nos vacances adolescentes. Je viens de relire Adios. Ma journée sera chouette.

Philippe Rubempré

Thomas Morales, Adios, Éditions Pierre-Guillaume de Roux, 2016, 172 pages.

Nos histoires de France – Daniel Picouly

    Une reproduction de planche pédagogique historique sur les rois de France en couverture. Il n’en fallait pas plus pour que dépasse mes a priori mitigés quant à l’écrivain Daniel Picouly, quoique de prime abord l’ouvrage Nos histoires de France m’attirât essentiellement par son iconographie. Je ne fus pas déçu.

Picouly est-il un Grantécrivain ? Qu’on me permette d’en douter. Il n’est toutefois pas dénué d’un certain talent pour raconter du haut de ses dix ans, avec légèreté et non sans une espiègle drôlerie, son histoire de France ; celle qu’il a vécu par procuration pendant ses heures de grand piquet, enfermé dans le placard – éclairé – où les planches pédagogiques étaient rangées par M. Brûlé, son instituteur. En 1958, Picouly, dix ans donc, est de son propre aveu un incorrigible cancre – pas traumatisé pour autant, d’ailleurs, ne résistant pas à un bon mot, quitte à entrer dans le Guiness book de son école pour le record de la catégorie « grand piquet ».

Partielle et partiale, et pour cause, les histoires de France de Picouly, racontées à hauteur d’enfant, sont épargnées par les grandes leçons d’humanisme et de morale, remplacées (les grandes leçons) par des références plus originales, des soldats Mokarex (qu’on trouvait dans les paquets de café) à la transposition de fameux épisodes et héros de la Grande Histoire de France dans le microcosme d’une classe de l’école primaire de Villemomble en 1958.

    Le récit de Picouly a la sagesse de ne pas s’étaler à l’infini façon diaporama-de-retour-de-vacances, ce qui eut été un cauchemar. Sa brièveté et son rythme enlevé mettent en valeur la véritable richesse de ce bel ouvrage, son iconographie. Ce ne sont pas moins de cent soixante planches pédagogiques de notre bonne vieille école de la République, héritière de celle de feu les hussards noirs, qui illustrent le texte, dans des reproductions en couleurs de qualité. Une vraie madeleine de Proust pour les nostalgiques de l’enfance et de l’école à l’ancienne, pour les rêveurs et les bovarystes, ou encore les passionnés d’histoire.

Nostalgique d’une époque que je n’ai pas connu et qui n’a sans doute jamais existé, je devais croiser la route de Daniel Picouly et de ses souvenirs, pour quelques instants de nostalgie, de plaisir, d’évasion… de liberté ?

 

Philippe Rubempré

Daniel Picouly, Nos histoires de France, Éditions Hoëbeke, 2011.

Lectures mai

  • Les boules vitales – Charles Masson, Sylvain Ricard
  • Le Président ne mourra pas – Henri Vernes
  • Maintenant – Comité invisible
  • L’abdication – Aquilino Morelle
  • Mélancolie française – Eric Zemmour
  • Le Retournement – Vladimir Volkoff
  • La Tour des Miracles – Georges Brassens

Pas si Kong que ça, Robinsonne !

En ces temps de Saint-Barthélemy des porcs présumés (coupables, bien entendu, en État de travers), je fus pris d’une irréfragable envie de replonger au sein (si je puis oser) de quelques bandes-dessinées érotiques. Deux ont retenu mon attention, deux adaptations, deux curiosa…

    La première bande-dessinée célèbre un film d’aventures de Cooper et Schoedsack, une mise en bulles Pas si Kong que ça du chef d’oeuvre hollywoodien millésime 1933 déjà chroniquée dans ces pages. Conservant le noir & blanc commun aux fumetti italiens et et au cinéma des années Trente, cette bande-dessinée Pas si Kong que ça offre une version coquine, féminisée et lesbianisée, drolatique et incongrue de King Kong.

    La seconde adapte un classique de la littérature britannique signé Daniel Defoe, Robinson Crusoe sous la plume d’Eric Maltaite et le titre Robinsonne, la Naufragée. Et si Robinson avait été une demoiselle ? C’est le parti-pris de l’auteur. L’histoire est jumelle de celle de Defoe. Robinsonne, jeune fille en quête de volupté, embarque au gré de flots à voile et à vapeur jusqu’à son naufrage sur une île apparemment déserte… Ses (més)aventures piquantes sont dans la veine de celles de son alter-ego masculin, toutefois franchement moins pudibondes !

Voici deux agréables divertissements en cette triste époque de totalitarisme bien-pensant ; un peu de légèreté et de liberté dans les relations humaines qui rappellent un temps que les moins de vingt ans ne connaitront jamais, enterré sous les coups de boutoirs conjugués du capitalisme pornographique et du néo-féminisme castrateur.

 

Philippe Rubempré

Pas si Kong que ça, Elvifrance, 1978.
Eric Maltaite, Robinsonne, la Naufragée, L’Écho des Savanes/Albin Michel, 1999.

 Page 5 of 119  « First  ... « 3  4  5  6  7 » ...  Last »