Journal d'un caféïnomane insomniaque
samedi décembre 4th 2021

Insider

Archives

Ab hinc… 304

« Ils [les jeunes gens] se déterminent plutôt par le beau côté d’une action que par son utilité. Ils se conduisent plutôt d’après leur caractère moral que d’après le calcul ; or le calcul tient à l’intérêt, et la vertu à ce qui est beau. » – Aristote, Rhétorique.

La Micheline. Tournée des bars de France – Philibert Humm, Pierre Adrian

« […] un bar doit réunir ces deux contraires : être le lieu de l’habitude et du voyage. Voyage dans le temps compris. »

Voilà un tour de France réjouissant auquel nous invitent Philibert Humm et Pierre Adrian, trois ans après leur revisite d’un classique scolaire de la IIIe République, Le Tour de France par deux enfants d’aujourd’hui (Équateurs Littérature, 2018). Oubliez (momentanément) la pompe du Michelin, les étoiles (pas toutes) qui laissent l’estomac aussi vide que le portefeuille, ou la cuisine moléculaire (définitivement). Embarquez avec la Micheline pour la tournée des bars de France, on ne regrette pas son voyage !

La Micheline donne le contrepoint au Michelin. Elle n’est pas sans évoquer aussi le fameux autorail créé dans les années 1930 par la société clermontoise, à la fois par son homonymie et par son rythme provincial joyeux. Un voyage à travers la France profonde, la France des troquets et des bistrots du coin ; une France dans laquelle l’amitié prend le pas sur la convivialité – ce concept bobo éculé tant il est employé pour désigner une réalité chimérique et fantasmée, ressuscitant la figure légendaire du pharmacien Coué ; une France dans laquelle l’ambiance singulière propre à chaque rade éloigne toute velléité de festivité veule et globalisée aussi efficacement qu’une gousse d’ail écœure Dracula. Bref, un tour de France des endroits où on se sent bien !

Ce guide bienvenu s’organise géographiquement fonction des indicateurs téléphoniques : 01 Île-de-France, 02 Nord-Ouest, 03 Nord-Est, 04 Sud-Est et 05 Sud-Ouest ; et évalue les bars selon le détour qu’ils méritent : 5, 15, 30 kilomètres, voire pour une petite poignée, carrément le voyage ! Un plan et une notice malicieuse signalent où et pourquoi ce bistrot. Les critères de sélection, totalement subjectifs, assumés et revendiqués, traduisent une certaine nostalgie d’un temps où nous semblions plus libres ; une époque que je n’ai pas connue et qui n’a sans doute jamais existé…

Embarquez à bord d’une micheline avec La Micheline, et découvrez la France grâce à cet iconoclaste et indispensable guide. Un guide d’utilité publique !

Philippe Rubempré

Philibert Humm, Pierre Adrian, La Micheline. Tournée des bars de France, Éditions des Équateurs, mai 2021, 134 p. + possibilité de prendre des notes.

Lectures juillet

  1. Ça vous intéresse ? 2 On va plus loin ? – Dany
  2. L’Abeille et l’Architecte – François Mitterrand
  3. Le Bouchon de Cristal – Maurice Leblanc
  4. Vous n’avez pas honte ? – Dany
  5. Expédition punitive – Papacito
  6. Du côté de chez Swann – Marcel Proust
  7. De l’âge de pierre à la conquête de l’espace – Giovanni Caselli
  8. Ça vous choque ? – Dany
  9. Encyclopédie en images Histoire Du Moyen-Âge à 1914 – Anne Millard
  10. Comment osez-vous ? – Dany
  11. Le Joueur d’échecs – Stefan Zweig
  12. Fais pas dans le porno… – San-Antonio
  13. À prendre ou à lécher – San-Antonio
  14. Jessie – Stephen King
  15. Cradoque’s Band – A.D.G.
  16. Aléas à travers le temps – Philippe Randa
  17. Les jardins de l’Ombre Jaune – Henri Vernes
  18. Le collier de Çiva – Henri Vernes
  19. Le manuel des échecs – Anatoly Karpov
  20. Organisation Smog – Henri Vernes

Vent d’Ange – François Jonquères

« La vie est un cirque et sa ménagerie ne m’a guère ménagé. »

Ce début d’été pourri par la véreuse gestion covidique au moins autant que par la météo accentue le besoin, voire la nécessité, de décrocher, de décaler, de bovaryser, d’anachorétiser… bref, de prendre le large ; et pourquoi pas virer lof pour lof par un bon petit Vent d’Ange… Voilà la dernière invitation de François – Assiscle – Montgomery Jonquères, qui clôt par cette farce policière aux accents vaudevillesques et à l’humeur confidente sa trilogie commencée avec Voix de fées (La Thébaïde, 2018) et Nouvelles de mes nuits (Balland, 2019).

Notre héros s’entiche de Vent d’Ange, avocate de talent qui soudainement disparaît de la circulation… Mobilisant pour ses recherches les privés César Pion et Amédée Paon, Assiscle se retrouve plongé au cœur d’intrigues étonnantes, entre retour au Hameau des Fées et réalité parisienne hidalguisée. De rebondissements en sursauts, au gré des rencontres, la quête se poursuit frénétiquement, pour le meilleur et pour le pire… Assiscle retrouvera-t-il Vent d’Ange ?

C’est un Vent d’Ange rafraîchissant et régénérant que nous offre ici François Jonquères. L’auteur respire à l’unisson de son héros, donnant au fil de ses aventures l’envie de lire, découvrir, explorer, partager les trésors littéraires et cinématographiques aux créateurs desquels il rend hommage à travers ce court roman, avec style, classe et sans flagornerie (ce qui eut rendu la lecture insupportable). Les amateurs reconnaîtront parmi les maîtres salués René Goscinny, prince des jeux de mots et autres calembours.

En attendant la saison des vendanges, voici venu le temps de déguster ce Vent d’Ange, excellent remède contre l’air du temps et joyeux compagnon en attendant que « coule en [nos cœurs] / La chaude liqueur / D’la treille1… »

Philippe Rubempré

François Jonquères, Vent d’Ange, Éditions La Thébaïde, juin 2021, 175 p.

1Vous aurez reconnu, j’en suis sûr, Le Vin, merveilleuse chanson de Brassens.

Ab hinc… 303

« Nous savions tout cela. Et pourtant, paresseusement, lâchement, nous avons laissé faire. Nous avons craint le heurt de la foule, les sarcasmes de nos amis, l’incompréhensif mépris de nos maîtres. Nous n’avons pas osé être, sur la place publique, la voix qui crie, d’abord dans le désert, mais du moins quel que soit le succès final, peut toujours se rendre justice d’avoir crié sa foi. Nous avons préférer nous confiner dans la craintive quiétude de nos ateliers. » – Marc Bloch, L’Étrange Défaite.

 Page 4 of 147  « First  ... « 2  3  4  5  6 » ...  Last »