Journal d'un caféïnomane insomniaque
lundi mai 23rd 2022

Insider

Archives

Ab hinc… 322

« Le « bac pour tous », c’est comme « la culture pour tous » : ça commence avec Vilar pour quelques-uns ; ça finit avec Hanouna pour tout le monde. L’égalité, c’est le nom que les progressistes donnent à la barbarie. » – Bruno Lafourcade

Ab hinc… 321

« Le rêve est un facteur de légitimité. » – Roger Caillois

Lecture mars

  1. Les 4 As et l’aéroglisseur – François Craenhals & Georges Chaulet
  2. Pêcheur de lunes – Jean Raspail
  3. Pensées et Aphorismes – Pierre-Antoine Cousteau
  4. Carnets rebelles volume 1 – Dominique Venner
  5. La plus secrète mémoire des hommes – Mohamed Mbougar Sarr
  6. Le Salaire de la peur – Georges Arnaud
  7. Game Over. La révolution antipolitique – Laurent Obertone
  8. Le coeur d’un père – Josselin Guillois
  9. Foutriquet – Michel Onfray
  10. BREUM #5 Ça va bien s’passer – Marsault
  11. La Fabrique du crétin. Vers l’apocalypse scolaire – Jean-Paul Brighelli
  12. 2001 : L’odyssée de l’espace – Arthur C. Clarke

Ab hinc… 320

« Le fameux droit d’ingérence attaché au nom de Bernard Kouchner, mais également à celui de BHL et de ses amis les éditorialistes et les journalistes des médias d’État, n’est jamais rien que le droit d’envahir un pays qui ne nous a rien fait, sous le prétexte d’y établir les droits de l’homme, à des fins de néocolonialisme au profit du business planétaire. » – Michel Onfray

Le Nautilus – Jean-Marc Deschamps

Comme son titre l’indique, Le Nautilus explore à destination des enfants grands et moins grands le submersible génial fruit de l’imagination de Jules Verne, et offre par là-même une chouette introduction aux Voyages extraordinaires.

D’un format allongé rappelant à la fois la silhouette d’un sous-marin et le 16/9e cinématographique, Le Nautilus propose une ligne claire, ponctuée de panoramas à déplier illustrant le plan du navire ou encore la fameuse lutte contre le céphalopode géant. L’ouvrage s’ouvre sur un portrait de Jules Verne et un résumé de 20 000 lieues sous les mers, en présentant les héros, le capitaine Nemo, of course, mais également le professeur Aronnax, son domestique Conseil et le maître harponneur Ned Land. S’ensuit une visite critique de ce véhicule extraordinaire qu’est le Nautilus, en dévoilant le génie imaginaire et les limites techniques et scientifiques.

Jean-Marc Deschamps se consacre ensuite à la figure incontournable de Nemo – personne, en latin – chantre de la liberté, personnage fascinant, complexe et charismatique, généreux et cruel. Nemo, une figure à admirer, qui a donné, donne et donnera à rêver à tant de générations…

Ce beau livre, magnifiquement illustré par Gaël Dezothez, se conclut sur les prolongations d’usage dans tout ouvrage de vulgarisation de qualité : filmographie, bibliographie et musées à découvrir. Jean-Marc Deschamps signe ici un travail superbe, qu’il faut saluer. Son Nautilus est à lire et à relire, tant il permet de s’instruire, de se construire et de bovaryser.

À offrir à tous, petits et grands, de 7 à 77 ans.

Philippe Rubempré

Jean-Marc Deschamps, Le Nautilus, Éditions Vagnon, 2017, 48 p.

 Page 2 of 154 « 1  2  3  4  5 » ...  Last »